Investissement locatif sans apport : emprunter sans apport

Investissement locatif sans apport : emprunter sans apport

 

Vous envisagez de faire un investissement locatif pour pouvoir vous constituer un patrimoine ou pour vous faire des revenus supplémentaires, mais vous ne disposez pas de l’apport nécessaire ? Sachez qu’il vous sera tout à fait possible de souscrire un emprunt sans apport. D’ailleurs, les taux de crédit ont atteint un niveau historiquement bas. La période actuelle est donc propice pour contracter un prêt immobilier. Voici donc quelques conseils avisés qui vous permettront de vous lancer sereinement dans votre projet.

Le prêt à souscrire pour un investissement locatif sans apport

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif sans apport, la meilleure solution qui s’offre à vous c’est de souscrire un prêt classique amortissable. Toutefois, pour être certain d’obtenir un prêt sans apport, votre projet doit être concret et solide financièrement, mais aussi qualitativement. Il faut que le projet soit viable afin de convaincre l’établissement prêteur de la solidité du placement. L’établissement prêteur y portera alors un regard positif.

La clé pour obtenir ce type de prêt sans apport afin de réaliser un investissement locatif c’est de bien préparer votre demande. Veillez à présenter un dossier locatif complet comprenant quelques photos du logement que vous envisagez de construire, un descriptif de celui-ci, un état du marché qui présente les prix des loyers pratiqués dans le quartier. Il vous faudra ensuite donner les résultats de votre bilan prévisionnel. Sachez que ces précisions permettront au banquier de connaitre le sérieux de votre investissement.

La capacité d’emprunt pour un investissement locatif sans apport

Avant de vous accorder un emprunt sans apport pour un investissement locatif, l’organisme prêteur prendra en compte plusieurs détails comme votre taux d’endettement qui sera limité à 33% de vos revenus. Pour ce faire, il fera un rapport entre vos recettes et vos dépenses quotidiennes afin d’éviter les situations de surendettement. Au cours de l’analyse de votre dossier, le banquier évaluera le niveau de risque encouru. Sachez que l’établissement prêteur verra d’un bon œil le fait que vous justifiez de revenus réguliers, et ce, depuis plusieurs années. Par contre, il lui sera difficile de vous accorder ce type de prêt si vous avez vous-même un loyer à payer chaque mois.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *